Un bracelet connecté pouvant comprendre les émotions bientôt lancé par Amazon

Résolument tournée vers l’innovation technologique, Amazon compte mettre au point un bracelet connecté qui serait en mesure de reconnaître les émotions de la personne qui le porte à son poignet. Cette information a été  révélée par Bloomberg le jeudi 23 mai dernier.

D’après cette source, ce produit serait développé par la firme de Jeff Bezos pour conseiller utilement son utilisateur dans ses interactions sociales. 

Un gadget de bien-être et de santé encore au stade de projet 

Encore à la phase de projet, ce nouveau dispositif d’Amazon est le fruit d’une collaboration entre les équipes de développeurs de l’assistant vocal Alexa et le Lab126, chargé de travailler sur le hardware aux dires de l’agence américaine.

Interrogée par ladite agence à ce sujet, la firme de Jeff Bezos s’est refusée à tout commentaire. Pour ce qui est du fonctionnement proprement dit de ce futur bracelet connecté, il faut dire qu’il a été pensé pour marcher avec un smartphone. Il est en effet doté de divers microphones grâce auxquels il réalise le décryptage des émotions du porteur au moyen de sons non-verbaux. 

Un produit innovant qui devrait utiliser deux brevets déposés par le géant américain du e-commerce 

Selon les documents à la disposition de Bloomberg, le bracelet connecté en développement devrait utiliser deux brevets que l’entreprise a déposés des années plus tôt. Il s’agit d’une part de la technologie brevetée par Amazon en 2017 pouvant reconnaître les émotions de la personne qui la porte. Cette solution technologique étant capable de détecter chez l’utilisateur la joie, le stress, la peur, le dégoût, la colère ou encore l’ennui.

La firme américaine a également déposé second brevet concernant un dispositif capable de distinguer les bruits de fond de la voix de son utilisateur. Il est fort possible que le nouveau système qui sera conçu par Amazon embarque cette technologie.

Ainsi, le futur bracelet intelligent ne se limiterait pas uniquement à la réalisation de demandes verbalisées. L’appareil serait en outre en mesure de détecter et comprendre les désirs non-exprimés de la personne qui l’utilise.

Cela se fait grâce aux bruits de son propriétaire ou encore de ceux du lieu où il se trouve. Dans ce cas, c’est un matériel qui permettrait la récolte d’une palette de données. Ce qui ne manquerait de susciter encore de vifs débats sur l’utilisation des données personnelles si ce bracelet voit le jour. 

Un dispositif prévu pour fonctionner avec  Alexa 

Amazon reste sur cette stratégie d’étendre au maximum la liste des appareils compatibles avec son assistant vocal Alexa. Selon les informations publiées par Bloomberg, tout porterait à croire que le nouveau bracelet connecté va intégrer cette technologie de reconnaissance vocale comme c’est déjà le cas avec de nombreux dispositifs comme les écouteurs dévoilés en janvier 2019. 

Vous aimerez aussi...

dolor. libero ut sit nunc felis